Actualité économique

Monday 26 November 2012 - 13:10


Analyse : comment a évolué le pouvoir d'achat des Français depuis 10 ans ?

 

Analyse : comment a évolué le pouvoir d'achat des Français depuis 10 ans ? - Trading - Finance - Actions sur Trader-Finance.fr


Les ménages ont-ils plus de marge de manoeuvre avec leur budget qu'il y a 10 ans ? Il serait bien difficile de mettre les Français d'accord sur cette question, tant elle est sensible pour chacun. Sans compter que les méthodes d'évaluation peuvent faire l'objet de débats.

Ainsi en compilant les données de l'Insee entre fin 2001 et fin 2011, on s'aperçoit que le revenu des ménages (disponible brut) a progressé de 3,25% par an en moyenne, soit presque deux fois plus vite que l'indice des prix. On pourrait donc être tenté de dire que le pouvoir d'achat a progressé de 1,6% en moyenne sur les dix dernières années.

Cette vision est néanmoins souvent qualifiée de simpliste car elle ne fait aucune distinction entre les différents types de dépenses que supportent les ménages et ne tient pas compte de l'évolution du nombre de foyers, ni de leur composition.

De 0,6% à 1% selon les méthodes

C'est ce facteur qui a notamment incité en 2004 le Groupe Leclerc à lancer son propre indice en collaboration avec le Bipe (Bureau d'informations et de prévisions économiques).

Les deux partenaires ont ainsi souhaité un indicateur tenant compte du pouvoir d'achat effectif, une fois déduites les dépenses "contraintes" (transports, télécoms, logement...) et reflétant l'évolution de la structure des ménages (nombre et composition)

En agrégeant les données du Bipe, le pouvoir d'achat effectif aurait donc connu une progression plus chaotique depuis 10 ans. Alternant hausse et baisse, il aurait gagné en moyenne 0,6% par an.

Pour autant, l'Insee n'est pas en reste. Elle publie également des données tenant compte de l'évolution des foyers et se rapportant aux revenus réellement disponibles pour la consommation. Elle qualifie ces revenus d'arbitrables. Contrairement au Bipe, elle n'intègre toutefois pas aux dépenses "pré-engagées" les remboursements de crédits à la consommation ou les abonnements de transport.

Dans cette configuration, le retraitement des chiffres de l'Insee laisse apparaître une évolution du pouvoir d'achat un peu plus soutenue que celle du Bipe. En moyenne, la progression peut être estimée à 1% par an depuis 10 ans (avec seulement deux années de recul, 2003 et 2008).

Prudence pour 2012 et 2013

Chacun pourra donc débattre de la pertinence des chiffres fournis de part et d'autres. D'autant plus que la perception du pouvoir d'achat est étroitement liée aux dépenses personnelles. Le pouvoir d'achat d'un fumeur sera directement affecté par la hausse du prix du tabac, alors que le non-fumeur y sera insensible.

Mais au-delà des chiffres du passé, il est aussi un élément d'importance aux yeux des ménages : l'évolution prévisible du pouvoir d'achat. Sur ce point les prévisions du Bipe n'incitent guère à l'optimisme. Sur fonds de hausse des matières premières et des dépenses liées à l'habitat, il attend un tassement du pouvoir d'achat de 1% en 2012 et de 0,9% en 2013

 

 

 

Cours de la Bourse de Paris

CAC 40

1.36 %

4417.44 pts

 

Derniers articles du forum

United States Steel
L'Oréal
Essilor International
Eads
Lvmh
Mon compte
Déjà membre ? S'identifier
Non inscrit ? S'inscrire
Forum boursier
 

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |
Plan du site | Warrant | Epargne | Analyse Financière | Investissement | Contact | Page générée en 0.031 secondes.